đŸ„” Une des semaines les plus folles de ma vie !

đŸ„” Une des semaines les plus folles de ma vie !

Salut,

J'espĂšre que tu vas bien ! Actuellement, je suis dans ma chambre d'hĂŽtel Ă  Londres, en train de boire un cafĂ© trĂšs chaud et de profiter d'une belle vue sur les toits du centre de Londres depuis mon hĂŽtel de Southwark. J’aime beaucoup cette ville, et chaque fois que j’ai le privilĂšge de mettre les pieds dans ce lieu riche sur le plan historique, artistique et culturel, je ne peux m’empĂȘcher d’écouter mes groupes britanniques prĂ©fĂ©rĂ©s, qui m’ont influencĂ© et transformĂ© au fil des annĂ©es ! J'ai le plaisir d'Ă©couter en ce moment mon groupe britannique prĂ©fĂ©rĂ© de tous les temps, Pink Floyd, avec l'une de mes chansons prĂ©fĂ©rĂ©es de tous les temps de l'album Meddle (1971) intitulĂ©e Echoes ! Belle journĂ©e Ă  venir !!!!

Cela me rappelle que je vous avais posé une question intéressante la derniÚre fois que j'étais à Londres, qui était "Qu'est-ce que la musique signifie pour vous ?" et je me souviens encore de certaines de vos réponses : "No Music No Life !" (Pas de musique, pas de vie !)

J'avais envie de partager ce qu'ont été ces derniers jours pour Alex et moi récemment, puisque, pour une autre fois cette année, rien ne s'est passé comme prévu, mais dans le bon sens cette fois-ci ! Je voulais partager cela avec toi, car tu comprendras un peu plus comment Alex et moi sommes autour d'un processus de prise de décision, et aussi, suite à plusieurs messages de votre part à tous, pourquoi les packages du Club ont été expédiés une semaine plus tÎt que prévu initialement ! Excellente question ! 

Tout a commencĂ© lorsque je suis revenu chez moi, Ă  Drummondville, dimanche dernier aprĂšs un voyage Ă©puisant au Festival Reeperbahn Ă  Hambourg. Ce voyage a Ă©tĂ© assez fructueux puisque, comme j'espĂšre que vous l'avez remarquĂ©, Alex a dĂ©jĂ  commencĂ© Ă  annoncer ses apparitions dans un festival en 2024 la semaine derniĂšre et il y en aura bien d'autres Ă  venir ! J'Ă©tais assis sur mon porche extĂ©rieur, reprenant mon souffle, mais je regardais Ă©galement une autre confĂ©rence de musique qui se dĂ©roule Ă  Londres, qui a dĂ©butĂ© mardi (mardi dernier), et oĂč tous les reprĂ©sentants de festivals en Europe se rĂ©unissent pendant 3 jours dans le quartier de Southwark. Beaucoup de personnes rencontrĂ©es Ă  Hambourg m'ont dit que je devrais y aller, car c'Ă©tait L'ÉVÈNEMENT Ă  ne pas manquer ! 

Je regarde le soleil se coucher sur la ville et je prends note de chaque défi que mon départ entraßnerait.

  1. Je dois écrire des centaines de cartes postales à chaque membre du Club. (Je n'en avais écrit aucune à ce moment-là puisque l'expédition était alors dans 7 jours)
  2. L'expĂ©dition. Je n'avais aucune idĂ©e d'oĂč en Ă©tait l'Ă©quipe, et tout changer 7 jours avant ce que nous avions initialement prĂ©vu peut entraĂźner d'Ă©normes complications et erreurs (je parle par expĂ©rience ici).
  3. Il s’agit d’un festival sur invitation uniquement et je n’en ai Ă©videmment pas reçu car je ne suis ni tourneur ni organisateur de festival non plus.
  4. Je ne sais pas si je peux dĂ©caler mon vol pour Londres au mardi au lieu du dimanche suivant. Alex et moi avons Ă©tĂ© invitĂ©s Ă  une confĂ©rence intitulĂ©e Ireland Music Week Ă  Dublin et nous devons nous arrĂȘter Ă  Londres en route pour expĂ©dier les colis, puis partir Ă  Dublin pour une semaine.
  5. Je n’ai pas d’hĂŽtel, je n’aurai pas beaucoup de temps pour envoyer des mails pour des rencontres – si jamais je suis invitĂ© – donc clairement, je ne suis pas prĂȘt !
  6. Mon téléphone sonne. C'est Alex !


"Salut mon frĂšre, comment s'est passĂ©e ta semaine ?! Tu n’as jamais appelĂ© et donnĂ© un minimum de nouvelles, tu es un trĂšs mauvais ami !" La conversation typique entre Alex et moi commence aprĂšs une semaine d'absence. Puis il ajoute : "Tu vas me dire que tu Ă©tais occupĂ©, mais en rĂ©alitĂ©, tu n'as fait que passer d'innombrables heures Ă  parler avec les gens, Ă  Ă©couter des groupes et Ă  prendre quelques verres ! Tu appelles ça travailler ?! Moi j'Ă©tais Ă  la maison en train de travailler pendant que tu t'amusais !" Quelle chance ai-je d’avoir un tel ami Ă  qui je manque autant !!!

Et j'ai dit : "Oui ! Exactement ! Et je pense aussi que je devrais partir Ă  Londres ce mardi pour une confĂ©rence pour des festivals car je pense que cela pourrait nous ĂȘtre bĂ©nĂ©fique pour l'annĂ©e prochaine !"

Si tu lis Ă©galement le journal d'Alex et Ă©coutes la conversation vidĂ©o de la semaine derniĂšre, un de ses “boys – ne l'appelez pas un chien – est trĂšs atteint d'un cancer, et j'essaie de garder l'attention d'Alex ailleurs, plus excitante et plus rĂ©jouissante, comme je sais qu'il va falloir en parler, alors, bonne nouvelle ou super projets d'abord ! 

Alex est tout de suite revenu sur les 5 points Ă©numĂ©rĂ©s ci-dessus et a ajoutĂ© "Faisons-le ! Rassemblons toute l’équipe dans un appel et voyons comment nous pouvons y parvenir ! C’est ma tournĂ©e de cafĂ© !!!”

J’entends alors frapper Ă  ma porte et je dis "Quelqu’un est lĂ , laisse-moi te rappeler". Et Alex dit : "Je vais rester ici Ă  attendre (sachant ce qui allait se passer) !" Je suis allĂ© Ă  la porte, tous mes amis et ma famille m'attendaient avec de la nourriture et des boissons, voulant cĂ©lĂ©brer mon retour d'Allemagne ! Tellement drĂŽle ! Alex et moi sommes si douĂ©s pour transformer ce qui Ă©tait censĂ© ĂȘtre une fĂȘte en une rĂ©union ! Je l'aime tellement ! L'amitiĂ© et l'entrepreneuriat Ă  leur meilleur ! J'Ă©tais donc lĂ , avec un verre de gin tonic Ă  la main, expliquant Ă  tout le monde quelle Ă©tait l'idĂ©e, quels Ă©taient les dĂ©fis, et me demandant si nous pouvions y arriver en Ă©quipe ! Au bout de 45 minutes, eh bien, la rĂ©ponse Ă©tait oui !!! 

Comme ils avaient apportĂ© de la nourriture dĂ©licieuse, j'ai dĂ©cidĂ© que c'Ă©tait une excellente idĂ©e de partager le dĂźner mĂȘme si j'Ă©tais en dĂ©calage horaire et que tout mon corps et mon esprit me criaient d'aller me coucher. Nous avons passĂ© l’heure suivante Ă  tout planifier correctement ! Pendant qu'ils terminaient les conversations et bien sĂ»r la vaisselle, j'ai rappelĂ© Alex et nous avons passĂ© en revue ensemble tous les dĂ©tails du vol, de l'hĂŽtel et du budget ! Je lui ai alors dit que j'avais besoin d'une invitation et que nous devrions le faire demain. Il a dit : "Bonne chance, c'est ton dĂ©fi maintenant !" Il voulait probablement dire mon problĂšme
 Ha ! Je n’ai plus eu besoin de cafĂ© par la suite, mon adorable ami et partenaire de vie que nous appelons le stress s’est invitĂ© Ă  la fĂȘte et s’est lancĂ© ! Je me suis couchĂ© Ă  1h du matin ce soir-lĂ  !
 

6h du matin lundi matin !

Je vois des cartes postales courir dans ma tĂȘte et je sors du lit en un clin d'Ɠil ! Tout d’abord : J’ai besoin d’une invitation ! Je ne sais pas si c’est une bonne idĂ©e pour moi de partager chaque dĂ©tail de la façon dont j’ai reçu l’invitation, car on dit que les Ă©crits restent Ă©ternellement, alors je prĂ©fĂšre simplement vous dire que j’ai rĂ©ussi Ă  ĂȘtre invitĂ© ! Dieu merci! Alors maintenant, c'est parti pour les cartes postales !
 

3h du matin, mardi matin !

J'ai littĂ©ralement passĂ© toute la journĂ©e, jusqu'Ă  3 heures du matin, Ă  vous Ă©crire Ă  tous, ce qui est pour moi un rĂ©gal annuel, mĂȘme si cela prend Ă©videmment beaucoup de temps ! J'ai ensuite commencĂ© Ă  7h le lendemain, jour du dĂ©part, car je devais terminer Ă  12h pour que l'Ă©quipe finalise les colis alors que je partais Ă  16h ! Je n’ai pas d’hĂŽtel rĂ©servĂ©, je n’ai pas de bagages prĂȘts Ă  ce moment-lĂ  ! Le niveau de stress est au rendez-vous ! Je regrette un peu cette idĂ©e folle qui est sur le point de devenir une idĂ©e stupide. Mais c'est un peu trop tard ! J'ai reçu mon invitation, le vol a Ă©tĂ© modifiĂ©, quasiment personne n'a dormi depuis dimanche soir : Je dois livrer !
 

16h00, mardi aprÚs-midi ! 

La cloche de 16h sonne ! Je me prĂ©cipite pour rejoindre l'entrepĂŽt avec mes bagages, j'ai 10 minutes de retard, et j'apprends que j'ai trop de vĂȘtements, ma valise trop lourde, je dois rĂ©duire ma quantitĂ© de vĂȘtements de moitiĂ©, et je pars pour 2 semaines ! Je suis trop fatiguĂ© pour argumenter, et encore moins convaincre, alors j’obĂ©is ! Bagage Ă  main pour deux semaines ! C'Ă©tait dĂ©finitivement une idĂ©e stupide ! Ah, et bien sĂ»r, j'ai rĂ©servĂ© mon hĂŽtel dans la voiture en me rendant Ă  l'aĂ©roport !
 

18h00, mardi soir !

À l'aĂ©roport, l'enregistrement a Ă©tĂ© compliquĂ© car les boĂźtes Ă©taient presque trop grandes – plus de stress ! – mais ça a finalement marchĂ© ! Je voulais arriver un peu plus tĂŽt, pour pouvoir appeler Alex et aussi envoyer quelques mails, en espĂ©rant avoir quelques rendez-vous avec des festivals avant d'arriver Ă  la confĂ©rence. Alex Ă©tait tellement excitĂ© et en feu, c'Ă©tait beau Ă  entendre ! Nous avons eu une conversation tellement inspirante et Ă©mouvante sur notre esprit qui ne devrait jamais nous quitter, ni mĂȘme ĂȘtre rĂ©duit ! Nous avons portĂ© un toast et Ă©tions trĂšs Ă©mus ! Ça doit ĂȘtre le dĂ©calage horaire ou le manque de sommeil, ou bien sĂ»r le stress ! J'ai alors commencĂ© Ă  envoyer des emails avant d'atteindre ma porte d'embarquement pour apprendre que
 devine quoi ? Vol retardĂ© de 3 heures ! Le stress est de retour comme jamais
! Je ne peux pas ne pas partir !

J'ai dĂ©cidĂ© d'Ă©couter plein de punk rock assis Ă  la porte tout en envoyant des emails, transfĂ©rant toutes mes vibrations les plus en colĂšre et les mots que j'ai envie de crier en un geste de headbang gentil et poli... Vous savez, le cool Ă©tant publiquement acceptĂ©. Mais au fond de moi, je suis dans une piĂšce avec le prĂ©sident d’Air Canada et ce n’est pas joli !
 

2h du matin, mercredi matin !

L'avion part
! Je ne peux pas te dire Ă  quel point je suis heureux ! J'ai demandĂ© un scotch Ă  l'hĂŽtesse de l'air, puis je me suis endormi, car un Ă©norme stress m'a quittĂ© d'un coup ! Mais la bonne nouvelle, c’est que j'avais pu envoyer tous mes e-mails – 89 d’entre eux !

C’est la meilleure confĂ©rence de musique Ă  laquelle j’ai assistĂ© jusqu’à prĂ©sent, et crois-moi, j’en ai fait beaucoup trop au fil des ans ! Je suis trĂšs content de cette idĂ©e au final ! Prochain voyage, Dublin lundi pour une autre semaine Ă  discuter, boire et regarder des groupes, pas nĂ©cessairement dans cet ordre !!! :) 

Je reçois déjà de superbes photos de vous et de vos jolis packages ! Je voulais simplement vous informer que la chanson du vinyle est également disponible en téléchargement gratuit sur le site du Club.

Alex et moi Ă©tions censĂ©s voyager ensemble Ă  Dublin, mais en raison de l'Ă©tat de santĂ© de MacKaye, il a dĂ©cidĂ© qu'il valait mieux qu'il reste plus prĂšs de lui au cas oĂč quelque chose arriverait. Je partage cela avec toi car j'avais prĂ©vu une Conversation avec lui pendant mon sĂ©jour Ă  Dublin, mais je lui enverrai plutĂŽt une sĂ©rie de questions-rĂ©ponses autour de la chanson, du vinyle et sa signification – car je sais que vous avez tous des milliers de questions Ă  ce sujet !

La plupart du temps, rien ne se passe comme prévu dans le monde d'Alex et dans le mien...! Parfois, pour le meilleur, parfois, pour le pire ! Nous vivons maintenant une belle saison de notre vie et elle ne fait que commencer ! La vie est si riche et nous sommes tous les deux si reconnaissants !

Profite de la nouvelle musique en attendant !

Soyons bons les uns envers les autres !

Ton hĂŽte et ami,
Jeff

Article précédent
Article suivant
Fermer (esc)

Popup

Use this popup to embed a mailing list sign up form. Alternatively use it as a simple call to action with a link to a product or a page.

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Recherche

Panier

Votre panier est vide.
Boutique