Ignorer et passer au contenu
Fermer (esc)

INFOLETTRE

Inscrivez-vous pour être informé des nouvelles sorties, préventes exclusives et éditions limitées et rééditions.

Quand Alex m

Quand Alex m'a dit “Nous allons à New York !!!”

Salut !

J'espère que tu vas bien. Je suis dans ce petit café du Lower East Side de New York appelé Ludlow Coffee Supply que j'aime beaucoup. C'est samedi matin et il pleut à New York, ce que j'aime beaucoup voir ! J'aime regarder les gens passer en sirotant cet or liquide noir alors que je rassemble lentement mes pensées autour de la grande histoire que je veux partager avec toi cette semaine !

Pour commencer, je voulais avant tout remercier tous ceux qui ont pris quelques minutes pour répondre à la Club Missive de la semaine dernière. C'était très inspirant de lire ce que la musique signifie pour vous tous et de découvrir quelles chansons étaient significatives pour vous ! La musique, comme la vie, est si riche, illimitée et puissante au-delà de toute mesure ! Chaque fois que je suis dans une salle de concert, j'aime regarder autour de moi et voir quel genre de personnes cet artiste rassemble, et je pense toujours à la façon dont seule la musique peut rassembler toutes ces personnes différentes. Je n'ai pas encore eu le temps de répondre à tout le monde, car la semaine à New York a été assez chargée, mais mes réponses viendront à un moment donné ! Gardons cette conversation ouverte et au fur et à mesure que j'approfondirai la lecture du livre Elephant 6, je suis sûr que d'autres questions me viendront à l'esprit ! 😊

La pluie vient de s'arrêter, et j'ai décidé d'ajouter une bande-son new-yorkaise à cette journée avec les Beastie Boys dans mes écouteurs ! J'adore ce groupe et Alex aussi ! Je ne les ai jamais vus en concert, honte à moi !

J'ai beaucoup marché depuis mon arrivée ici en début de semaine. J'ai décidé de ne pas prendre le métro et de me rendre à pied à mes différents rendez-vous dans à peu près tous les quartiers de la ville, et c'est lors d'une de ces promenades que je suis passé devant l'hôtel Chantelle - tout près de là où je suis en ce moment - où nous avons joué pour la première fois à New York en octobre 2014 !

Pour moi, New York est comme nulle part ailleurs dans le monde ! L'ambiance de cette ville est incroyable et vibrante ! Les gens sont ce qui fait de cet endroit ce qu'il est vraiment, et partout où vous regardez, cela me fait toujours me demander "Comment tout cela est-il possible ?" J'aime vraiment New York, comme on dit ! :) Donc, pour te ramener dans le contexte de mon histoire, nous sommes à l'été 2014. Il n'y a pas de Tanger, pas de Virginie, nous venons de sortir notre album "Between Illness and Migration" au Canada, et je suis sur ce que nous avons nommé « Le Balcon de la Révolution » avec Alex et nous organisons tous les deux la prochaine tournée d'automne que nous allons avoir avec …And You Will Know Us By the Trail of Dead pour la version européenne de l'album susmentionné.

Alors que nous avons cette conversation de planification autour des 10 000 détails que nous devons regarder, je vois Alex, assis devant moi, regarder son iPad, n'écoutant évidemment pas un mot de ce que je dis ! Puis, à un moment donné, quelque chose que je n'ai pas vu venir : il devient un peu émotif mais reste joyeux même s'il a l'air de lire quelque chose sans arrêt, et je sens que ça le touche beaucoup ! Je lui ai évidemment demandé ce qui se passait, et il m'a dit "Es-tu prêt pour une nouvelle incroyable ?" "Bien sûr, toujours !" Je réponds ! Il poursuit en disant que le New York CMJ Festival nous a invités à jouer un showcase en octobre ! Je me suis levé et j'ai crié, les deux poings en l'air ! Tous les chiens dans les environs se sont mis à aboyer ! Nous nous sommes littéralement sautés dessus ! Quel moment c'était…! (Alors que ce souvenir me revenait à l'esprit en marchant, j'avais cet énorme sourire sur le visage, ce qui est toujours un peu étrange quand on est seul et pas au téléphone.)

Alors que je trouvais que nous étions déjà bien occupés avec les interviews avec les médias canadiens qui arrivaient à chaque minute vu que l'album se vendait plutôt bien, la sortie européenne et la tournée en première partie, c'était juste fou ! Nous devions nous préparer, bien sûr : Louer une camionnette, une remorque, des chambres d'hôtel, promouvoir le concert et inviter tous ces adorables gens de l'industrie musicale à venir nous voir jouer - et nous étions en compétition avec des milliers d'autres groupes jouant partout dans la ville ! Fou, mais tellement excitant ! Tout semblait possible ! Ce sentiment où les choses sont enfin alignées en termes d'opportunités est imbattable !

Une semaine avant le concert de New York, j'ai reçu un mail de l'organisateur disant ceci (je l'ai copié/collé) :
"Je vous écris car nous avons eu des nouvelles inattendues du CMJ Festival cette semaine. Malheureusement, Fat Baby (salle prévue pour notre concert à la base) a planifié un événement privé qui entre en conflit avec nos horaires de showcase du Canadian Blast et le CMJ n'a pas été en mesure de faire changer la salle d'avis. Le festival s'excuse pour le comportement non professionnel de la salle et nous a trouvé une alternative dont nous sommes tous satisfaits. Idéalement, nous ne souhaiterions jamais déplacer une salle à aucun moment (en particulier si près de la date) mais c'est clairement inévitable dans ce cas. Nous vous présentons nos plus sincères excuses".

QUOI ?!?!?! J'ai envoyé des centaines d'e-mails invitant les gens à notre concert, et maintenant, il a changé de lieu quelques jours seulement avant l'événement ! Incroyable ! À ce jour, je n'ai jamais vu ça avant ni après que cela nous soit arrivé ! Mon amour pour New York a légèrement baissé après ça ! Et devine quoi ? La salle de remplacement était une honte absolue ! Il n'y avait pas de scène, pas de véritable PA, le son était mauvais au-delà de toute compréhension, et le tout était un vrai bazar ! Pas de loges pour se changer, se préparer, pas de parking, et amener les instruments là-dedans était tout simplement horrible ! J'ai tout détesté !

Mais comme tu connais Alex, il nous a tous réunis avant le concert. "D'accord, les gars. Nous voici, à New York pour la première fois, la ville de Lou Reed, Patti Smith, The Ramones, Sonic Youth, l'Hôtel Chelsea, la Factory, et plein d'autres ! C'est le moment de laisser quelque chose derrière nous, et personne d'autre ne le fera pour nous. Donc, * censuré * cette salle et tout ce qui l'entoure. Allons-y et faisons en sorte que les gens se souviennent toujours du premier concert de Your Favorite Enemies à New York ! Nous étions en feu et Alex était partout à la fois ! Il a fini par sauter dans la foule (rappelle-toi, ce sont à peu près tous des délégués de l'industrie de la musique) et il a fait du crowd-surfing dans le public avec ses pieds touchant le plafond de la pièce dans laquelle nous étions ! Oui, c'était vraiment un genre de mini-caverne !

Et le plus incroyable dans tout ça, c'est que quelqu'un m'a parlé de ce concert cette semaine ! Complètement fou ! Ça a été, au final, quelque chose de vraiment mémorable et je me devais de partager ça avec toi ! :) Le chemin vers où nous en sommes maintenant n'a jamais été facile, mais c'est le meilleur chemin qui soit et je suis tellement reconnaissant d'être de retour ici à New York, pour continuer à construire notre incroyable voyage !!!

Je parle avec Alex tous les jours. Nous nous envoyons beaucoup de messages et nous nous appelons beaucoup. Il se remet lentement, mais il va bien. Je vais le rejoindre dans deux semaines ! Je suis impatient !

Soyons bons les uns envers les autres !

Ton hôte et ami,
Jeff

Article précédent
Article suivant

Panier

Votre panier est vide

Boutique