ūüíĆ Tellement heureux de partager les r√©ponses d'Alex √† mes questions

ūüíĆ Tellement heureux de partager les r√©ponses d'Alex √† mes questions

Salut,

J'esp√®re que tu vas bien ! Je suis maintenant de retour √† notre √©glise-studio pr√®s de Montr√©al ! Je n'ai pas mis les pieds ici plus de trois jours d'affil√©e depuis tant de mois - √ßa date de l'automne dernier ! C'est super d'√™tre de retour alors que le printemps s'installe lentement mais s√Ľrement ! C'est une excellente p√©riode de l'ann√©e pour √™tre dans cette partie du monde, surtout pour se lancer dans de la nouvelle musique ! Tu n'as aucune id√©e de ce que cela signifie pour nous tous apr√®s ce qui a sembl√© √™tre le plus long hiver de toute mon existence.

Comme j'espère que tu l'as lu la semaine dernière, j'ai partagé une nouvelle importante en exclusivité pour vous tous, en tant que membre du Club, à propos du prochain vinyle collector d'Alex pour "The Pain That Bonds" qui sortira le 24 mai pour vous, et le 26 mai pour les non-membres si cette petite merveille n'est pas épuisée avant !

La semaine prochaine, j'en dirai un peu plus à ce sujet, pour l'expliquer à ceux qui viennent de nous rejoindre dans le Club, comment cela fonctionne, ajoutant à l'excitation et aux privilèges de faire partie de ce Club !

D'accord alors maintenant…! Sans plus tarder, comme je sais que vous attendiez tous des nouvelles d'Alex depuis très longtemps, voici ses réponses à mes et à vos questions, qui lui ont été envoyées la semaine dernière ! Bonne lecture !!!

 

LES R√ČPONSES D'ALEX

1. Beaucoup de gens savent que je ne partage pas toujours exactement o√Ļ tu en es dans ton processus de gu√©rison. Peux-tu, s'il te pla√ģt, nous dire comment tu vas vraiment ?

Je vais bien dans les circonstances, mais je suppose que la vraie question devrait être "Jeff, crois-tu ce que je te dis quand tu me demandes comment je vais ?" C'est là que ça commence.

Sérieusement, c'est difficile pour moi de répondre à cette question car il n'y a pas de journée "typique". C'est pourquoi tous mes spécialistes n'arrêtaient pas de me dire de faire confiance au processus, même si je n'ai pas l'habitude de rester assis et d'attendre, et que je ne suis pas très doué pour ce genre de repos.

Le plus grand d√©fi pour moi a √©t√© li√© aux aspects cognitifs de la r√©cup√©ration. Je suis encore √† peine capable de me concentrer pendant plus de 10 minutes, la lecture est un cauchemar, tout comme l'√©criture. J'ai toujours de violents maux de t√™te et pour une raison quelconque, j'oublie parfois des mots courants tels que ¬ę table ¬Ľ ou ¬ę chaise ¬Ľ. √áa m'a fait peur au d√©but, mais maintenant c'est aussi bizarre que dr√īle quand √ßa arrive. C'est peut-√™tre d√Ľ √† ma privation de sommeil, pour laquelle les m√©dicaments ne m'aident certainement pas. Ils ralentissent consid√©rablement mon syst√®me et changent radicalement mon caract√®re optimiste habituel tout en cr√©ant des √©pisodes prolong√©s de vertiges intenses. Je devrais avoir la dose modifi√©e dans un mois ou deux. C'√©tait tr√®s frustrant pour moi de voir mon attitude et mon comportement √™tre si affect√©s par toutes les pilules que je dois prendre pendant la journ√©e.

Physiquement, je dirais que c'est un d√©fi constant. Ma chirurgie, bien qu'ayant √©t√© un succ√®s, s'est av√©r√©e √™tre une masterclass de type : "Traitons une complication apr√®s l'autre" pour les chirurgiens. L'intervention, d√©j√† complexe en elle-m√™me, a pris deux fois plus de temps que pr√©vu √† cause de mon √©tat, et comme j'ai perdu beaucoup de sang, j'ai fini par avoir besoin de plusieurs transfusions. J'ai d√Ľ √™tre maintenu "en vie" par une machine pendant une p√©riode prolong√©e, de sorte que la r√©cup√©ration g√©n√©rale du corps est beaucoup plus intense qu'elle ne devrait l'√™tre. Ma poitrine ne gu√©rit pas aussi vite qu'elle le devrait. Les os sont reconnect√©s, mais mes muscles et ma peau ne sont pas encore revenus √† ce qu'ils √©taient. Tout mouvement me fait mal et j'ai de fortes douleurs au dos. La longue p√©riode d'intubation a endommag√© ma capacit√© √† parler. J'ai aussi perdu beaucoup de poids, mais heureusement, √ßa revient lentement √† un niveau plus normal. Je ne pouvais pas beaucoup bouger jusqu'√† r√©cemment, alors disons que marcher, monter des escaliers ou rester assis trop longtemps n'est pas aussi simple, et encore moins agr√©able. Je ris de tout √ßa maintenant, en disant que je sais ce que √ßa fait d'√™tre une tragique batterie d'iPhone √† 1%‚Ķ! Ne pas pouvoir parler beaucoup m'a emp√™ch√© de m'en plaindre, n'est-ce pas !?! Lol

√Ä part √ßa, tout va bien. La bonne - ou la mauvaise - chose (selon mes diff√©rentes humeurs), c'est que j'ai coup√© le caf√© et l'alcool de mon hygi√®ne de vie. Ce ne sera probablement pas pour toujours, mais je peux voir les avantages sur mon esprit et mon corps pour le moment. Je pense que j'ai une attitude vraiment positive et j'envisage cette nouvelle vie comme le cadeau formidable qu'elle est, donc je ne vois rien de ce que j'ai d√Ľ abandonner momentan√©ment comme un co√Ľt trop terrible. Disons simplement que le fait d'√™tre assez proche de la mort place tout ce √† quoi je pourrais avoir √† faire face dans une perspective beaucoup plus lumineuse qu'avant d'√™tre confront√© √† la r√©alit√© de mon d√©lai d'expiration potentiel‚Ķ Tout cela pour dire que je suis incroyablement reconnaissant pour chaque jour suppl√©mentaire qui m'est "donn√©".
 



2. J'ai partiellement évoqué la façon dont il a été très difficile pour toi d'annuler les festivals et la tournée de cette année. Peux-tu nous expliquer ce processus de décision qui a été intense pour toi ?

Pour être honnête, ce fut probablement l'une des décisions les plus terribles que j'aie jamais eu à prendre dans mes souvenirs récents. Même si c'était évidemment la meilleure à prendre, c'était néanmoins aussi frustrant que déchirant pour moi de m'y faire. Mes préoccupations initiales concernaient les membres de mon équipe de tournée, les organisateurs de concerts et mes tourneurs ; Après le COVID, personne ne mérite de travailler à reprogrammer ce qui a déjà été planifié. Ça m'a encore plus dévasté.

Je me souviens avoir demandé à mes spécialistes combien de temps il faudrait pour que ma voix revienne, pour que mon corps soit complètement guéri pour pouvoir voyager, être sur scène soir après soir… La réponse fut : "Alex, ça ne fait que 3 jours que tu as subi une chirurgie cardiaque à double greffe. Tu aurais pu mourir sur scène n'importe quel soir de ta tournée précédente. Tu dois te reposer maintenant. C'est pourquoi tu es toujours dans l'unité de soins intensifs." Je savais que c'était une idée totalement ridicule de reprendre la route en juin, mais j'avais besoin de m'accrocher à quelque chose de tangible, quelque chose qui avait du sens pour moi, quelque chose que je voulais partager avec vous tous.

En ce qui concerne le moment qui m'a amené à annuler, le processus pas à pas est très simple. Je m'étais fixé une date d'échéance, et mon manque de voix a essentiellement décidé pour moi. Cela aurait pu être mon mal de dos persistant, les étourdissements intenses ou le fait que je ne peux toujours pas tenir une guitare, entre autres, mais peu importe ce que je ressens réellement, cette annulation fait plus mal que tout.

Cela peut sembler un peu √©go√Įste, mais en plus de voir d'anciens et de nouveaux amis lors de tourn√©es ult√©rieures, l'autre √©l√©ment particulier que j'aime vraiment dans les tourn√©es est de jouer dans une ville, une r√©gion ou un pays pour la toute premi√®re fois. Il y a un c√īt√© po√©tique. Rencontrer enfin des gens en face √† face, s'offrir une toute premi√®re √©treinte, partager l'√©motion pure d'√©changer quelques mots (ou, dans mon cas, d'avoir une longue conversation), d√©passer les fronti√®res, qu'elles soient physiques ou spirituelles, pour connecter avec les autres. Et lors de cette tourn√©e √† venir, je sais que j'aurais v√©cu beaucoup de belles choses chaque soir. Ce n'est plus qu'une question de temps et beaucoup de patience de ma part...

Mais surtout, je me sentais incroyablement encourag√© par la fa√ßon dont l'annonce de prochains concerts avaient fait plaisir √† tout le monde. C'√©tait insupportable d'avoir le sentiment d'avoir laiss√© tomber les gens, mais cela aurait √©t√© √©motionnellement d√©sastreux pour moi si j'avais d√Ľ faire face √† la culpabilit√© d'avoir profond√©ment d√©√ßu des gens que j'aime et qui ont √©t√© si gentils avec moi‚Ķ
 



3. Tu as partagé dans ton dernier journal que tu allais visiter New York. Peux-tu nous dire pourquoi ce voyage et pourquoi maintenant ?

Je reviens tout juste de New York au moment o√Ļ j'√©cris ceci. J'y suis all√© quelques jours. Je n'√©tais jamais rest√© aussi longtemps au m√™me endroit auparavant, alors quand j'ai eu l'autorisation de mon m√©decin pour faire ce court voyage, j'√©tais √† la fois extatique et consciemment prudent, sachant que je devrais y aller tr√®s doucement. Si ce court voyage a servi √† plusieurs fins, c'√©tait incroyablement bon mentalement de se promener dans le monde r√©el, m√™me si j'avais l'impression d'√™tre dans une sorte de bulle protectrice tout le temps que j'y √©tais‚Ķ Disons simplement que prendre un avion, monter dans les trains de la ville et √™tre dans un caf√© √† observer les mouvements de la vie flottant dans toutes les directions possibles √©tait fabuleusement exaltant pour moi. J'avais plus besoin de ces petits aper√ßus de "normalit√©" que je ne le pensais au d√©part. Je suis vraiment reconnaissant d'avoir pu le faire, d'autant plus que je suis sur le point de commencer ma physioth√©rapie. √áa donne le ton, en quelque sorte‚Ķ

Quant aux autres objectifs associés à mon voyage à New York, ils étaient tous liés à la façon dont j'ai prévu ce qui m'attend sur le plan artistique et à la structure spécifique dans laquelle je veux que cela se déroule. Chaque réunion que j'ai eue a été extrêmement inspirante, passionnante et galvanisante.
 



4. Tu as √©galement partag√© cette phrase : "Il y a une refonte et une restructuration importantes que je veux que mon aventure artistique traverse √† partir de maintenant, et il n'y a pas de meilleure opportunit√© pour moi d'√©tablir cette nouvelle fondation que pendant ma convalescence." Peux-tu expliquer cela un peu plus, s'il te pla√ģt ?

J'ai pass√© les 2 premiers mois apr√®s mon op√©ration √† alterner entre √™tre au lit et g√©rer les diff√©rents aspects de mes entreprises DIY. En y repensant, j'aurais d√Ľ rester au lit bien plus longtemps ! Je pense que c'est l'effet naturel d'avoir surv√©cu √† quelque chose pour lequel je me suis s√©rieusement pr√©par√© √† mourir qui m'a amen√© √† agir sur ma nouvelle chance de vivre juste apr√®s avoir quitt√© les soins intensifs. Je ne voulais pas retourner dans mon environnement de vie ant√©rieur lorsque j'ai quitt√© l'h√īpital et j'ai imm√©diatement √©t√© impliqu√© dans des probl√®mes dont je ne voulais pas m'occuper comme je le faisais dans le pass√©. Je me suis imm√©diatement mis dans une disposition compl√®tement diff√©rente, que ce soit mentalement, physiquement, √©motionnellement ou spirituellement, et je ne pense pas avoir r√©alis√© combien d'√©nergie il m'a fallu pour inverser et r√©aligner les m√©canismes de ma vie jusqu'√† r√©cemment. Dans mon cas, ce r√©alignement √©tait une √©tape de nettoyage n√©cessaire que je devais absolument franchir avant que la nature humaine ne me ram√®ne dans le m√™me courant dans lequel je me sentais pi√©g√© depuis si longtemps auparavant. Mon voyage √† New York √©tait le r√©sultat direct de ce nettoyage.

J'ai √©t√© un fervent artiste-entrepreneur ind√©pendant et DIY tout au long de mon parcours cr√©atif. C'est principalement Jeff et moi qui g√©rons tous les d√©tails de nos entreprises toutes extraordinaires, tout en √©tant de plus en plus exigeantes et il y a environ un an, j'ai commenc√© √† envisager l'ajout potentiel d'une √©quipe de management avec laquelle travailler pour ce qui est de l'aspect business de mes cr√©ations artistiques. C'est en faisant face √† des d√©fis constants li√©s √† la possession d'un h√ītel, qui demandait beaucoup plus d'amour et de temps que pr√©vu, tout en √©tant en tourn√©e, que c'est devenu un besoin √©vident pour moi, car je suis avant tout un artiste. La chirurgie inattendue et la convalescence de 6 mois m'ont donn√© suffisamment de temps pour r√©fl√©chir et r√©√©valuer mon entourage en fonction de la trajectoire que je prends actuellement. R√©fl√©chir √† tout cela n'a fait qu'amplifier ce que je savais d√©j√† et exposer explicitement ce qui √©tait ind√©niablement n√©cessaire pour que je puisse continuer √† √©voluer √† la fois de mani√®re cr√©ative et personnelle.

Je ne pense pas que j'aurais été aussi honnête avec moi-même si j'avais été dans un flot continu de projets comme je le suis habituellement. Être au même endroit pendant une si longue période m'a offert l'incroyable privilège de faire face à ces problèmes continuels pour de vrai et c'est pourquoi j'ai dit qu'il y aurait un changement profondément significatif, et donc très positif, dans ce qui m'attend. C'est vraiment excitant et cela donne à ma période de convalescence prolongée un objectif beaucoup plus motivant maintenant.
 



5. Nous venons tout juste d'entrer dans le mois de mai déjà. A quoi ressemblera ce mois-ci pour toi ?

C'est une excellente question...! Il y a ce qui est prévu, qui est principalement de la kinésithérapie et des soins vocaux, et ce qui est espéré, qui est de pouvoir lire, écrire mon livre en cours, et me remettre doucement dans un mouvement créatif pour fixer le cap de mes nouveaux projets à venir. Pour le reste, c'est un jour à la fois.
 



6. Qu'en est-il du vinyle collector "The Pain That Bonds" que tu as conçu ?

Je ne savais pas si c'√©tait d√©j√† annonc√©‚Ķ J'√©tais celui qui r√©v√©lait tout avant, alors c'est perturbant pour moi de voir quelqu'un d'autre √™tre porteur d'une grande nouvelle‚Ķ! Ceci √©tant dit, oui, j'ai r√©cemment eu l'immense privil√®ge de travailler sur l'identit√© visuelle de l'√©dition collector de "The Pain That Bonds". C‚Äôest un design particuli√®rement significatif pour moi, car il repr√©sente des √©l√©ments tels que le chaos anonyme que l‚Äôon trouve dans la nature d‚Äôune foule, la distance structurelle des b√Ętiments construits les uns sur les autres, avec le temps qui passe devant nous, comme des √©clairs dont la couleur jaune vive nous √©blouit. Le cercle turquoise est √† l‚Äôimage du courant de l‚Äôoc√©an, se pr√©sentant comme une paix sup√©rieure qui maintient tout ensemble. J‚Äôy ai trouv√© un √©quilibre po√©tiquement √©mouvant entre le reflet complexe mais simpliste d‚Äôune r√©alit√© synchronis√©e, mais en m√™me temps, c‚Äôest une repr√©sentation affligeante de notre abandon dystopique au statu quo soci√©tal et au d√©sespoir personnel. Quoi qu‚Äôil en soit, il n‚Äôy a pas de bien ou de mal; c'est la chanson ressentie √† plusieurs degr√©s de sensations superpos√©es. Il peut s'agir d'une plong√©e intime ou d'une observation conceptuelle. Son identit√© visuelle ambigu√ę et paradoxale nous permet √† tous de continuer √† d√©finir (et red√©finir) son sens et ses implications √† partir de l'√©volution vibrante que les paroles et les sons de la chanson cr√©ent au plus profond de nous.
 



7. Y a-t-il une raison particulière pour laquelle tu voulais sortir "The Pain That Bonds" maintenant ?

Je pense, compte tenu de ce que je traverse en ce moment, que c'√©tait le moment id√©al pour partager une chanson que j'ai toujours sentie √©motionnellement tr√®s difficile √† chanter et √† partager, surtout maintenant que je n'ai actuellement pas beaucoup de voix pour porter les sentiments personnels de celle-ci. Je l'ai toujours trouv√© lourde et sombre, mais elle est tout aussi brillante et d√©licate, tout comme la vie. J'en suis venu √† d√©couvrir que le vrai sens d'une chanson r√©side dans notre volont√© d'explorer sa profondeur sans fin plut√īt que de nous contenter de ses explications les plus satisfaisantes ou non conflictuelles. Du moins, c'est comme √ßa que je le vois et pourquoi j'ai pens√© qu'il ne pouvait y avoir un moment plus honn√™te pour communier ce projet singulier avec tout le monde.
 



8. Comme tu peux le voir, les gens s'inquiètent pour toi puisque tu n'es pas beaucoup en ligne ces jours-ci. Tu comptes être plus présent en ligne dans les prochaines semaines ?

Tout le monde me manque √©norm√©ment. Notre communion sp√©ciale et notre affection mutuelle sont une partie si importante de ma vie que le fait de ne pas pouvoir connecter avec les gens autant que je le voudrais au quotidien a laiss√© un vide majeur dans mon cŇďur. J'essaie toujours de trouver un moyen d'√™tre plus pr√©sent pendant que je r√©cup√®re. Il y a de nombreux aspects de mon existence que je suis d√©termin√© √† r√©aligner vers ce que je veux actuellement, et communiquer avec tout le monde est absolument en haut de ma liste.

On verra donc comment ça se passe avec ma kinésithérapie et on partira de là. Mais mon Dieu, vous me manquez tous !

 

EN CONCLUSION

Merci beaucoup d'avoir lu toutes les réponses d'Alex ci-dessus ! J'ai attendu le plus longtemps possible avant d'envoyer plus de "travail" sur son bureau, même si je sais que c'est un réel plaisir pour lui de le faire ! Mais à partir de maintenant, je suppose que le printemps est vraiment arrivé dans tous les aspects de nos vies…! J'espère qu'il en est de même pour toi !

Avant que j'oublie, si tu ne l'as pas déjà fait, tu peux télécharger et écouter tous les contenus musicaux exclusifs que nous avons publiés depuis que j'ai commencé à m'occuper du Secret Family Cult Club ici.

À la semaine prochaine ! Soyons bons les uns envers les autres !

Ton¬†h√īte¬†et¬†ami,¬†
Jeff 

PS : J'ai de nouveau écouté Secret Life de Fred again,. et Brian Eno en écrivant cette Club Missive. Une super nouvelle amie à moi et maintenant membre du club a partagé cet album avec moi !

Article précédent
Article suivant
Fermer (esc)

Popup

Use this popup to embed a mailing list sign up form. Alternatively use it as a simple call to action with a link to a product or a page.

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Recherche

Panier

Votre panier est vide.
Boutique