TARIF FORFAITAIRE DE LIVRAISON DE 15€ SUR TOUTES LES COMMANDES EN TOUT TEMPS !

Tous les détails sur le visuel et la sortie du nouveau vinyle d'Alex Henry Foster

Tous les détails sur le visuel et la sortie du nouveau vinyle d'Alex Henry Foster

Salut,
 
J'espère que tu vas bien ! C'est le genre de message que j'adore envoyer...! C'est assez difficile de trouver de bonnes nouvelles en ligne de nos jours, alors j'espère que ce message accomplira ne serait-ce que cela, puisque c'est à travers cet état de cœur et d'esprit qu'Alex et tout le groupe sont réunis et passent de longues journées, des soirées et une partie de la nuit parfois, à essayer de plonger dans nos pensées et nos sentiments les plus profonds concernant ce qui se passe dans le monde et comment nous pouvons y contribuer.

Comme je l'ai partagé avec toi il y a quelques jours, Alex nous a tous invité chez lui en Virginie pour la première fois depuis qu'il y a emménagé, afin que nous puissions partager un moment unique tous ensemble autour de la musique, de l'espoir, de la paix et de la communauté, le samedi 23 avril prochain ! Comme vous vous en souvenez peut-être, la diffusion en direct était initialement prévue le 16 avril, mais nous avons malheureusement été contraints de la reporter d'une semaine car l'un des membres de l'équipe qui devait voyager ce week-end a été testé positif au COVID.

Nous présenterons de la nouvelle musique que cette folie mondiale actuelle nous a inspiré à créer, et l'une de ces nouvelles chansons, "All the Violence in the World", sera enregistrée sur vinyle. Pour toi, puisque tu es membre du Club, le vinyle sera disponible mercredi le 20 avril pendant une période exclusive de 48h ! Tous les bénéfices de ces items seront versés à l'organisation ukrainienne très courageuse et inspirante appelée Music Saves UA, dont Alex et moi sommes très proches.

Ce vinyle unique et conçu de façon artisanale sera disponible à partir du mercredi 20 avril à 16h, heure de France, et restera exclusivement disponible au sein du Club pendant 48 heures ! C'est l'un des avantages incroyables d'être membre !

Après ces 48 heures, le vinyle sera également disponible pour les non-membres (s'il en reste), à partir du vendredi 22 avril à 16h, heure de France. Nous n'avons fait que 150 exemplaires de ces petits trésors, alors je t'invite à faire vite car si je me réfère à l'année dernière, ils partaient assez vite !


Merci beaucoup de vivre ce voyage avec nous ! Je suis impatient de te retrouver le samedi 23 avril prochain, à 23h, heure de France !

J'ai hâte d'avoir de tes nouvelles ! Prends soin de toi et garde espoir !

Ton hôte et ami,
Jeff 

UN MOT D'ALEX

Je vais conquérir les ténèbres et les faire briller


Être unis pour les droits humains pour tous et la dignité de chacun ne fait pas seulement une réelle différence dans la vie de quelqu'un, c'est aussi une façon de s'opposer à toute forme de tyrannie, quelle qu'elle soit et où qu'elle ait lieu.

J'ai dû écrire et réécrire ce texte une centaine de fois… Il m'est toujours difficile d'aborder les questions des droits de l'homme sans être soit trop profondément impliqué émotionnellement, soit furieusement réactionnaire. Avoir des amis partout dans cette région magnifiquement accueillante et généreusement invitante rend les horreurs qui se produisent actuellement en Ukraine encore plus désolantes pour moi. Comme la plupart des gens qui regardent se dérouler cette tragédie humaine insupportablement perfide, je ne peux tout simplement pas imaginer la violence et la haine de cette invasion barbare. Autant je suis complètement révolté par la tyrannie de Poutine sur les citoyens ukrainiens, autant je suis rempli d'un profond sentiment de compassion envers l'ensemble de la population russe qui est non seulement tenue dans l'ignorance totale des crimes perpétrés contre son voisin, mais qui est la victime invisible d'un régime implacablement oppressif et immensément despotique. Les images, comme la répulsion impuissante qu'elles véhiculent, sont peut-être trop lourdes à regarder, mais elles sont l'abomination et l'infamie d'un monde que nous avons ignoré pendant si longtemps - trop longtemps. Et maintenant, on nous rappelle de façon horrible à quel point notre liberté basée sur "vivre et laisser vivre" est vraiment fragile. Nous nous plaignons peut-être de l'escalade du prix de l'essence et de la montée en flèche de l'inflation que nous devons "endurer"... Mais les civils, les hôpitaux, les abris, les bureaux de la Croix-Rouge sont transformés en combattants et en soldats piégés dans un système oppressif de corruption et de cupidité, tués dans tout sauf des manières dignes, s'il y en a jamais eu une pour commencer.

Je me demande toujours s'il y a quelque chose que je peux faire, ou plus précisément ce que je peux faire qui ne serait pas trop futile devant cette bête déchaînée. J'ai été un militant assez virulent des droits de l'homme dans le passé, me tenant sur toutes les lignes de front. Jusqu'à ce que je réalise que je devenais un produit amer de ce style de vie tout contre tout. Bien que je ne sois en aucun cas critique envers les autres, j'ai fini par réaliser que mes positions, si nobles en surface, consistaient davantage à essayer de donner un contrepoids à la guerre intérieure à laquelle je faisais face - ou que j'essayais probablement d'éviter - en l'habillant dans un certain moralisme facile. Si cet aveu m'a rendu honteux et dégoûté, ce fut aussi incroyablement libérateur : J'ai pu examiner les raisons pour lesquelles j'avais besoin de crier ou de chuchoter, et j'ai abordé une partie de la douleur que je dissimulais dans le contexte d'une foule qui acclamait. Les bruits que je pensais devoir couvrir ont lentement émergé comme les sons que je devais écouter. Et à partir de cet instant, j'ai commencé à songer à offrir une contribution honnête à tout ce qui m'émouvait, me dérangeait ou m'interpellait. J'ai commencé à prêter attention aux éléments créant une violence réactive au plus profond de moi et à tout ce qui pouvait être à l'origine de cette fureur qui émergeait dans mon cœur. Les émotions sont parfois encore floues, coincées avec le sentiment urgent et juste de s'opposer à la tyrannie et l'envie de rugir ma propre impuissance surgissant subtilement dans ces moments de grande turbulence… C'est pourquoi je prends maintenant du recul, aussi passif ou insensible puisse cela être perçu par les autres. Je me suis perdu en spirale dans suffisamment de tempêtes auto-affligées dans le passé pour savoir, ou du moins en avoir conscience, quand il est temps d'ajouter mon éclat contributif à un incendie plus important que ma perspective vacillante… Alors me voilà, en retard… Mais n'est-il jamais trop tard pour offrir un geste conçu à travers l'honnêteté de votre condition et de votre motivation ? J'aime à croire qu'il n'est jamais trop tard pour que quelqu'un s'agenouille humblement avec quelqu'un d'autre, pour se lever avec bénédiction en tant que congrégation unie. Je crois que c'est le cadeau le plus inestimable de tous; communier avec les autres, tels que vous êtes, tels qu'ils pourraient être…

C'est pourquoi j'ai décidé d'envoyer une carte postale manuscrite à tous ceux dont j'avais l'adresse postale actuelle. Aussi simple que cela puisse paraître, je voulais souhaiter un printemps épanouissant à tous ceux à qui j'ai eu le privilège de le faire. J'avais - enfin, j'en ai encore puisque je n'ai pas encore fini - une multitude de cartes sur mon bureau, de vieux amis avec qui je n'ai pas parlé depuis très longtemps à des nouveaux avec qui j'ai la joie de partager sur une base plus régulière. Jeff et le reste du groupe pensaient que j'étais fou de me lancer dans une entreprise aussi colossale. Mais pour une fois, j'ai pu reconnaître que je le faisais aussi pour moi, pour m'ancrer dans quelque chose non seulement de tangible mais aussi de sincère et de réel. J'ai eu une année très difficile jusqu'à présent (ma santé a été une préoccupation majeure, j'ai coupé les ponts avec des personnes qui ont été abusives de manière préjudiciable et vicieusement insensibles avec moi pendant si longtemps que je ne pourrais pas dire si cela a jamais été différent), et souhaiter aux autres ce dont je me privais m'a aidé à accepter ce que j'avais perdu la foi de voir un jour restauré ou que je ne pouvais pas comprendre. Cela a conduit à la cicatrisation de blessures ouvertes d'une certaine façon… Ces milliers de cartes sont devenues une sorte de mantra édifiant, nom après nom, chacune me rappelant à quel point j'ai de la chance, mais aussi à quel point il est facile d'oublier les bénédictions, de devenir amer, ingrat, d'avoir l'impression d'être le seul à souffrir autant, alors que la réalité est bien plus brillante que vous ne voudriez l'admettre. Il est plus facile de s'isoler, d'être sa propre source de paralysie, de sorte que vous n'avez pas à envisager de transformation intérieure, de rester le spectateur de votre propre misère, de votre propre conception cathartique. Jusqu'à ce qu'une carte, une simple carte, révèle ses promesses pleines d'espoir et de puissance, du propriétaire de l'imprimerie se demandant à quoi sert cette quantité folle de cartes à mon commis de bureau de poste de petite ville étant joyeusement étonné d'envoyer du courrier dans tous ces différents pays pour la toute première fois en près de 30 ans de service, jusqu'à vous. J'espère que ce sera aussi édifiant pour vous de recevoir ces cartes qu'il fut profondément émancipateur pour moi de les envoyer.

Un simple geste, parfois, suffit. C'est ce que vous continuez à me rappeler à travers vos messages, commentaires, lettres manuscrites, e-mails et engagement social… Ces généreux dons humanisent nos relations, et je vous en suis vraiment reconnaissant. Parfois, peut-être un peu plus souvent dans mon cas, on a tendance à hésiter, à réfléchir, à se demander… "Dois-je me montrer tel que je suis ? Dois-je exprimer mon incompréhension, mes insécurités vis-à-vis de ce que je n'arrive pas à saisir complètement ? Est-il vraiment prudent d'exposer ma peur du rejet ? Ma peur de ne pas être à la hauteur du point de vue de quelqu'un d'autre, quelles qu'en soient les raisons ? La distance, aussi douloureuse soit-elle, est-elle le refuge le plus sûr après avoir été blessé ou trompé tant de fois ? C'est une question aussi valable que le bagage de vie que nous portons tous… Mais parfois, le don authentique de soi dont nous sommes témoins de loin devient une étincelle suffisante pour faire un pas vers cette luminescence rougeoyante, pour prendre une chance, une autre, et une autre. Encore et encore. Un geste. Un simple geste. Un mot. Un seul mot. Peut-être que cela ne changera pas le monde comme nous l'espérons, mais cela nous change néanmoins. Même si nous ne pouvons pas le sentir ou ne le voulons pas, c'est le cas. Je le crois fermement.

C'est pourquoi j'ai décidé de tous vous inviter dans mon studio pour une rencontre intime et personnelle. Avec les membres de The Long Shadows, je me prépare pour la tournée et je me prépare à la nature invisible définissant les mots et les sons qui flottent partout, pour ne se faire sentir qu'à travers un pur abandon. C'est toujours un défi pour moi de faire ce premier pas pénible à prime abord, de faire cet acte de foi, mais j'ai hâte de découvrir ce qu'il y a à dévoiler et à vivre avec vous tous... Par conséquent, j'ai l'intention de partager certaines de nos sessions d'écriture, des extraits de musique, des extraits de démo, des parties de paroles et des interviews plus régulièrement avant d'embarquer dans la tournée estivale "Not All Wonders Have Been Lost". Assurez-vous de visiter régulièrement mes pages Facebook et Instagram ou de rejoindre le Club SFCC si vous souhaitez que Jeff vous guide à travers une expérience plus en profondeur (tous les détails ici).

Dans le même esprit engagé que les récentes actions humanitaires de mon cher frère de cœur Volker en Ukraine, j'aurai le privilège de faire équipe avec mes chers amis de l'organisation Music Saves UA. Pour cette occasion très significative, je vais jouer de la nouvelle musique inédite et sortir une édition lathe cut "direct-to-vinyl" (enregistrement direct sur vinyle), ainsi que d'autres formes d'art qui seront créées à cette occasion, dont tous les bénéfices des ventes seront reversés à Music Saves UA pour contribuer aux secours humanitaires qu’ils mettent en place pour venir en aide et répondre aux besoins les plus urgents des Ukrainiens. Nous diffuserons cette session unique en direct sur plusieurs plateformes de médias sociaux simultanément le 23 avril à 23h, heure de France. Plus de détails seront annoncés dans les prochains jours.

Jusqu'à ce que nous en partagions davantage, puissiez-vous être en sécurité et en paix, mes précieux amis. Et si vous souhaitez recevoir une carte postale, mais que vous n'avez jamais commandé sur ma boutique en ligne (où j'ai pu récupérer les adresses postales des gens), n'hésitez pas à m'écrire un message privé avec votre adresse. Ce serait un merveilleux privilège pour moi de vous envoyer une de mes cartes.

Avec tout mon amour,
Alex

PS : N'hésitez pas à m'envoyer également une carte ou une lettre. C'est toujours une agréable surprise pour moi de découvrir votre correspondance dans ma boîte aux lettres autrement remplie de paquets de vinyles.

Alex Henry Foster
P.O. Box 1022
Covington, Virginia
24426
USA
Article précédent
Article suivant
Fermer (esc)

Popup

Use this popup to embed a mailing list sign up form. Alternatively use it as a simple call to action with a link to a product or a page.

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Recherche

Panier

Votre panier est vide.
Boutique